Brentano String Quartet  - Biographie

Brentano String Quartet

Brentano String Quartet
© Jürgen Frank

Brentano String Quartet

Mark Steinberg - violon

Serena Canin - violon

Misha Amory - alto

Nina Maria Lee - violoncelle

Formé en 1992, le quatuor américain Brentano est connu pour ses interprétations alliant une technique parfaite à une musicalité hors pair. Après seulement un an d’existence, le quatuor obtient les récompenses suivantes : Cleveland Quartet Award, Naumburg Chamber Music Award et Martin E. Segal Award. Suite à leurs magnifiques débuts en Angleterre au Wigmore Hall de Londres, le quatuor Brentano reçoit le Prix du meilleur récital attribué par la Royal Philharmonic Society Music Award.

Le quatuor était résident des Universités de Princeton et de New York, du Lincoln Centre ainsi qu’à la Wigmore Hall de Londres. C’est en 2014 que le quatuor newyorkais succéda au Tokyo String Quartet à Yale comme quartet-in-residence.

Les salles de concert du monde entier ont accueilli le quatuor Brentano : Concertgebouw d’Amsterdam, Carnegie Hall, St Luke’s et Wigmore Hall de Londres, Philharmonie de Cologne, Konzerthaus Berlin, Royal Festival Hall, Queen Elizabeth Hall, Opéra de Sydney (tournée VIVA en Australie), Festivals de Salzburg, Bath et Edinburgh ainsi que toutes les villes les plus importantes aux Etats-Unis et en Europe. Parmi leurs partenaires célèbres de musique de chambre, on compte la pianiste Mitsuko Uchida, le pianiste Richard Goode et la soprano américaine Jessye Norman.

En 2015, le quatuor a été invité à se produire au Barbican Centre de Londres, au festival de Kuhmo, en Suisse, en Allemagne, en Espagne et aux Pays-Bas. Les futurs engagements mèneront le quatuor entre autre à New York (Carnegie Hall), Detroit, San Francisco et Pittsburgh avec des partenaires comme Joyce di Donato, Vijay Iyer, Ignat Soljenitsyne et Jonathan Biss.

Prochainement on peut l’entendre à la Wigmore Hall de Londres ainsi qu’aux biennales d’Amsterdam et de Paris.

Le répertoire du quatuor est vaste avec une particulière attention à la musique de la Renaissance, période sacrée de la polyphonie que des compositeurs comme Gesualdo, Monteverdi et Josquin des Prés ont transcendée, et la musique de notre temps. Le quatuor Brentano collabore régulièrement avec des compositeurs comme Elliot Carter (†) ou György Kurtág et ont créé une liste impressionnante d’œuvres de, par exemple, Milton Babbitt, Chou Wen-Chung, Steven Mackey, Stephen Hartke et Bruce Adolphe. Pour commémorer leur dixième anniversaire, le quatuor passa commande à dix compositeurs, dont Sofia Gubaïdulina, dont ils jouèrent les pièces en alternance avec l’Art de la Fugue de Bach qui les avait inspirées. Un autre projet « Fragments » combina des œuvres inachevées de Schubert, Mozart, Beethoven, Bach et Chostakovitch avec des œuvres contemporaines de Sofia Gubaidulina, John Harbison et Vijay Iyer.

Le quatuor Brentano enregistre pour le label français, AEON. Leur premier CD est consacré à Mozart (quatuor K464 et quintette K593 avec l’altiste Hsin-Yun Huang) : « comment ne pas être saisi par la densité du tissu contrapuntique qu’ils tissent dans le premier mouvement du Quintette KV 593, ou par la plénitude lyrique qu’ils font jaillir de son poignant Adagio » (Diapason (5)), et est suivi de deux enregistrements des quatuors tardifs de Beethoven (Aeon). Récemment, le quintette de Schubert est sorti reçu en enregistrement live.

Le Brentano String Quartet a réalisé la musique pour le film „A late Quartet“ (avec Philip Seymour Hoffmann et Christopher Walken) qui a été montré à l’International Film Festival à Toronto.

Le quatuor Brentano est nommé d’après ce que de nombreux spécialistes s’accorde à penser qu’elle est la ‘Lointaine Bien-aimée’ à qui Beethoven déclara son amour via un de ses cycles de lieder.

www.brentanoquartet.com