Busch Trio - Biographie

Busch Trio © Alexander Popelier

Busch Trio

Mathieu van Bellen - violon

Ori Epstein - violoncelle

Omri Epstein - piano

Ce jeune trio à clavier, qui tire son nom du fameux violoniste Adolf Busch, s’impose comme un des trios phares de sa génération. Encensés par le public et la critique, Omri Epstein « pianiste merveilleusement sensible », Mathieu Van Bellen « d’une éloquence étincelante » et Ori Epstein « qui vous enveloppe d’une chaleureuse étreinte » sont chacun lauréat de concours internationaux en tant que soliste. Unis par une passion profonde pour la musique de chambre et inspirés par le violon Guadagnini (Turin, 1783) qui a appartenu à Adolf Busch - et sur lequel joue Mathieu -, ils acquièrent leur notoriété par l’ « incroyable verve » de leur jeu.

Depuis sa formation à Londres en 2012, le trio s’est produit dans les principaux festivals et salles de concert d’Europe. Leur dernier passage au Wigmore Hall a soulevé l’enthousiasme de la critique : « Le plus impressionnant est leur aisance musicale et leur unité de pensée et d’attaque. Le trio semble respirer comme un seul être (The Times) ». Notons récemment une tournée en Chine, de riches collaborations avec entre autres Michael Collins et Bruno Giuranna, et des récitals à Londres (Purcell Room, Wigmore Hall, King’s Place), Bruxelles (Bozar) et Amsterdam (Concertgebouw). En décembre 2016 ils sont invités à jouer le Triple Concerto de Beethoven à Flagey (Bruxelles) avec le Symphonia Varsovia sous la baguette de Karina Canellakis, performance retransmise en direct sur Musiq’3. Ils sont régulièrement au programme de la BBC Radio 3 au Royaume-Uni, de Radio 4 aux Pays-Bas, et de Deutschlandfunk en Allemagne.

En 2016, ils sortent leur premier enregistrement des trios avec piano de Dvorak avec les éloges de la critique. Décrochant 5 étoiles dans le magazine Diapason et remarqué dans le Gramophone, « le jeune Trio Busch peut s’enorgueillir d’une des plus remarquables qualités de leur homonyme : un désir commun de placer au centre la musique, et uniquement la musique ». Ce CD est le premier d’une série de 4, consacrée à la musique de chambre avec piano de Dvorak, produit par le label français Alpha. Ce premier opus a été sélectionné comme « album de la semaine » sur plusieurs radios en Europe et a mené le trio à remporter le Kerseprijs, la plus importante récompense de musique de chambre aux Pays-Bas.

Lauréat en 2012 de la Royal Overseas League Competition, le trio décroche également différents prix dans des concours internationaux comme le concours Salieri-Zinetti à Vérone, le Concorso Pinerolo à Turin, le Internationaler Schumann Kammermusikpreis à Frankfort. Les trois jeunes chambristes bénéficient des conseils avisés d’artistes comme Eberhard Feltz et András Schiff, et sont en résidence à la Chapelle Musicale Reine Elisabeth auprès du Quatuor Artemis.

L’année 2017 verra la sortie du 2ème enregistrement consacré aux quatuors à clavier de Dvorak avec la complicité de l’altiste Miguel da Silva, un second récital au Concertgebouw à Amsterdam, et des premières prestations au Louvre à Paris et à la Morgan Library à New York.

www.buschtrio.com.com