Dima Orsho © Martina Novak

Musica Alta Ripa

Nuria Rial - soprano (occident)

Dima Orsho - soprano (orient)

Danya Segal - concept et flûte a bec

Nuria Rial © Merce Rial

Vierge – Reine – Déesse

Les rôles des mères dans les arias baroques et les lieder arabes


De tout temps, les rôles des mères ont exercé un pouvoir de fascination dans l'univers artistique et musical. Les éléments qui déterminent leur perception sont définis d’une façon prépondérante par la socialisation et le contexte culturel. Quelles que soient les différences entre les cultures, les figures maternelles demeurent l’incarnation de la terre natale aux quatre coins de la planète. Cette universalité rend ce thème particulièrement passionnant et actuel dans une société d’immigration telle que la nôtre.

La Vierge Marie, l’impératrice romaine Agrippine, Ino ou la reine de Babylone Nitocris ne sont qu’une sélection, loin d’être exhaustive, des différents rôles de mère auxquels la musique ancienne s’est consacrée dans des opéras, des oratorios et des cantates. Dans ces dernières œuvres, la figure maternelle ne présente en aucun cas des traits uniquement aimants et romantiques, mais elle incarne également la soif de vengeance, la brutalité et la souffrance.

Le programme réunit, avec la soprano catalane Nuria Rial et la chanteuse syrienne Dima Orsho, non seulement deux grandes artistes originaires de l’Orient et de l’Occident, mais aussi, avec les arias baroques de Händel et de Telemann et les berceuses arabes, la musique de deux mondes qui, sous cet angle, semblent véhiculer une proximité réciproque supérieure à celle attendue.

Traditional Schlaf Kindlein, schlaf (German lullaby (approx. 1611))
Georg Friedrich Handel (1685-1789) Giunta L‘Ora Fatal
  Se D'Un Dio Fui Fatta Madre
  From: ll Pianto di Maria HWV 234
Traditional “Wa Habibi” (Song of the Cristian Syriac-Maronites on Good Friday)
Georg Ph. Telemann (1681-1767) Wohin? Wo soll ich hin?
  Ungöttliche Saturnia
  O, all Ihr Mächtigen des Olympus
  From: “Ino” - Dramatic Cantata TWV: 20:41
Traditional „Nini“ (Lullaby from Damascus)
Georg Friedrich Handel (1685-1789) Can I see my infant gor'd
  From: Salomon HWV 67
Georg Friedrich Handel (1685-1789) Musette
  From: ll Pastor Fido HWV8a
Georg Ph. Telemann (1681-1767) Komm, o schlaf
  From: Germanicus TWV 21:3b
Traditional „Hidwa“ (Song from Deir ez-Zour, Syria)
Georg Friedrich Handel (1685-1789) Oh sentence too severe
  Regard, oh son, my flowing tears
  From: Belshazzar HWV 61
Georg Friedrich Handel (1685-1789) Ouverture and Lamentations of the Israelites
  From: Israel in Egypt HWVS4
Georg Friedrich Handel (1685-1789) Duet: Great victor, at your feet I bow
  From: Belshazzar HWV 61
Georg Friedrich Handel (1685-1789) Tamburino
  From: Alcina HWV 34
Dima Orsho (*1975) ISHTAR: The greater Mother
  (Commissioned work for that programme)
  • Duration: approx. 70 minutes without interval (can be extended to 90’ with interval on request)

  • Instrumentation: Dima Orsho, Nuria Rial, recorder, bassoon, 2 violins, viola, violoncello, doublebass, lute, harpsichord (415 Hz), duduk/trumpet, buzuq, 2 percussionists, light engineer. Stage: approx. 10 (8)m x 5m

Musica Alta Ripa © ChristianWyrwa

Musica Alta Ripa

Un niveau artistique remarquable, une richesse de timbres dans l’interprétation, la flexibilité de la formation, 3 prix ECHO Klassik, et l’attractivité du répertoire ont fait depuis longtemps de Musica Alta Ripa un invité des podiums et des festivals de renommée, tels que le Festival de musique ancienne de Herne (Allemagne), le Festival Bach de Leipzig, le Festival de Flandre Bruges et le Festival Bach de Philadelphie. L’ensemble a réalisé plusieurs tournées au Proche-Orient, ainsi qu’en Asie du Sud-Est.