Biographie

La Venexiana

La Venexiana © Kaupo Kikkas

La Venexiana

Le nom de l’ensemble La Venexiana, fondé par Clauio Cavina, est le titre d’une célèbre comédie de la renaissance, restée anonyme et considérée comme un chef d’œuvre de l’art théâtral italien. En mêlant l’italien standard à une profusion de dialectes, cette comédie brosse un portrait des coutumes et des comportements de la société italienne à l’époque de la renaissance. Elle annonce la venue de la très célèbre commedia dell’arte.

C’est dans cette tradition musicale que s’inscrit La Venexiana. Dans leur interprétation, les musiciens allient un jeu de scène typique de l’époque à une grande attention portée aux subtilités de la langue, tout en jouant sur les contrastes entre raffiné et populaire, profane et sacré.

Au fil de nombreuses années de travail commun, les membres de La Venexiana mettent au point un nouveau style d’interprétation: un mélange chaud et véritablement méditerranéen de textes déclamés, d’une rhétorique haute en couleur et d’un raffinement tout en harmonie. Le succès retentissant de l’ensemble est digne du grand art du madrigal italien. Les musiciens sont les invités de toutes les grandes salles de concert et des festivals internationaux, notamment de la Cité de la musique à Paris, du Concertgebouw Amsterdam, des Konzerthaus et Musikverein de Vienne, du Konzerthaus de Berlin, des festivals de Montpellier, de Lyon, d’Uzès, de Schwetzingen, de Ratisbonne, de Herne, de Graz, de Vevey, des Flandres, de Bruges, d’Utrecht, du festival De Singel d’Anvers, Strasbourg, Amiens, Madrid, Barcelone, New York, San Francisco, San Diego, San Sebastian, Mexico, Bogotá et Tokyo.

L’ensemble s’est également présenté en les petites formations et il n’hésite pas à combiner des œuvres de la renaissance et du baroque à des éléments tirés du jazz associant ainsi Monteverdi au jazz dans le programme Round M. Ce programme dont l’enregistrement a eu beaucoup de succès, a été donné notamment à Munich et à Stuttgart.

Les prix remportés par ses CD couronnés de succès ont valu à La Venexiana la réputation de premier ensemble de musique ancienne d’Italie. La Venexiana a enregistré des CD pour Opus 111 (Paris) et Cantus (Madrid) avant d’initier une collaboration exclusive avec le label espagnol Glossa en 1998, collaboration qui perdure à ce jour. Les CD de madrigaux composés par Sigismondo d’India, Luzzaschi, Marenzio, Gesualdo et l’intégrale des livres de madrigaux de Monteverdi ont enchantés la critique et ont remportés divers prix - aussi à répétition - comme le Diapason d’Or, le Prix Amadeus, le Gramophone Award, le Prix du Festival de Cannes, l’Editor’s Choice of Répertoire, le Prix Cecilia ainsi que le Preis der Deutschen Schallplattenkritik (prix de la critique du disque). L’année 2012 a vu l’apparition du CD „Concerto delle Dame“ de Luzzaschi. En plus Glossa vient de regrouper dans un coffre (12 disques) l’integrales des livres de madrigaux de Monteverdi. L’ensemble va enregistrer trois nouveaux CDs avec Glossa, dont des duos d’opéra de Cavalli.

En 2007, l’ensemble joue « l’Orfeo » de Monteverdi en tournée mondiale. Parallèlement est sorti le CD « Orfeo » qui a reçu un Gramophone Award. En 2009, il présente le « Couronnement de Poppée » à Paris, Milan, Herne et Ratisbonne, entre autres. L’année suivante, il donne l’Artemisia de Cavalli pour la première fois depuis trois siècles et publie l’enregistrement de l’œuvre. L’année 2011 est consacrée au « Retour d’Ulisse » donné notamment à Amsterdam, Paris, Stuttgart et Ratisbonne. En 2007, l’ensemble joue « l’Orfeo » de Monteverdi en tournée mondiale. Parallèlement est sorti le CD « Orfeo » qui a reçu un Gramophone Award. En 2009, il présente le « Couronnement de Poppée » à Paris, Milan, Herne et Ratisbonne, entre autres. L’année suivante, il donne l’Artemisia de Cavalli pour la première fois depuis trois siècles et publie l’enregistrement de l’œuvre. L’année 2011 est consacrée au « Retour d’Ulisse » donné notamment à Amsterdam, Paris, Stuttgart et Ratisbonne.

Récemment l’ensemble a apparu à Graz (Styriarte), Stuttgart (Liederhalle), Schaffhausen (Festival Bach), Halle (Festival Haendel), St. Gallen, Bucarest, Anvers, Tokyo, Berlin (Konzerthau), aux Haendel-Festspiele de Halle, au Klangvokal Dortmund, à Venise et Cracovie ainsi qu’aux Festspiele de Schwetzingen pour célébrer les 450 ans de Monteverdi en 2017.

www.lavenexiana.net